cat-right

Baloard

Baloard « boulevard » vient du moyen néerlandais bolwere, bolwerk « digue, palissade ». Les premières attestations du XVe siècle viennent du Nord-ouest de la langue d’oïl, le wallon et le picard. Bolvert, bolverq désignait le « terre-plein d’un rempart, le terrain d’un bastion ».(Voir le DMF). Dans les textes de cette époque on trouve aussi des formes avec -a- : balluard dans le Vaud, et balwer en wallon avec le sens « place ». C’est cette dernière  forme qui est la plus répandue en occitan. En béarnais un baluard est une « levée, une élévation de terre ».

Quand on a démoli les anciens remparts pour les remplacer par des grandes et larges avenues, on a gardé le nom boulevard en français, baloard en occitan. Jene suis pas sûr que ce mot soit « vivant ». Le Baloard à Montpellier est un centre culturel-gastronomique.
L’occasion de cet article a été une demande d’un visteur, qui m’a écrit : « Avez-vous rencontré le terme « baloir1 » qui semble être un lieu de baignade ? Ou de lavage de linge en rivière ? Terme employé particulièrement dans la vallée de la Cèze ». Ce sens n’est dans aucun dictionnaire.
Le chanteur Bernard Pialat vient de la même région. Il me confirme : « le mot baloir (baloar), dans la vallée de la Cèze et alentour est bien une elevation de terre ou de maconnerie (confondue avec lieu de baignade), en fait cette levée sert a détourner le ravinement des eaux de riviere, comme le dépot de gros blocs de cailloux actuellement. » A ma demande il confirme que  » les baloars s’appellent aussi levade et qu’il y a plusieurs lieux de ce nom et à cet usage (avec ou sans rivière). »
D’après le dictionnaire Panoccitan une levada est une « digue, élévation » ou une « fressure ». Voir aussi le TLFlevade.

Un choix des photos des baloars dans la vallée de la Cèze, faites par Bernard Pialat. (merci!)

.. ..

En anglais américain du Nord-Est, près de la frontière canadienne le boulevard  est « the strip of grass and trees between the sidewalk and the curb = la bande d’herbe et d’arbres entre le trottoir et le bord de la route ». Voir le Dictionary of Amerciacn Regional English.

Le boulevard le plus connu est le Hollywood boulevard.

________________________________

Notes
  1. Cette graphie est un bon exemple de la façon dont quelqu’un qui ne dispose pas d’un dictionnaire occitan, écrit sa langue. Voir mon article Comment écrire mon occitan

Poster un commentaire