cat-right

Amenlier

Amenlier s.m. »amandier ». DĂ©rivĂ© de (a)menlo s.f. « amande ». Le latin a empruntĂ© au grec le nom de l’amande amygdala devenu  amiddula qui  s’est conservĂ©e dans quelques parlers des PyrĂ©nĂ©es dans la forme  amelha, dans une zone qui se rattache au catalan et Ă  l’aragonais.

Pour le reste de la Galloromania on trouve des formes qui viennent d’un Ă©tymon *amyndula dans les parlers occitans et d’un Ă©tymon amandula dans les parlers franco-provençaux et français. Le groupe de consonnes -ndul- > -ndl- a abouti Ă  -nd- Ă  l’est du provençal et Ă  – nl- ailleurs. -nl- ensuite > -ll- ( > -l-). Par ci-par lĂ , le a- initial est rattachĂ© Ă  l’article par aphĂ©rèse : menlo « amande ».

Amygdala a subie de nombreuses transformations dans les parlers galloromans et ailleurs, mais elle est présente dans presque toutes les langues. Voir http://translate.reference.com/
La graphie ametlier « amandier » avec un -t- est une orthographe  Ă©tymologisante, dite « classique » (Alibert) qui ne correspond Ă  aucune prononciation occitane. (Voir Thesoc).. Voir ma page Comment Ă©crire  mon occitan.

A la font de Nimes
I a un amenlièr
Que fa de flors blancas
Coma de papièr

Aquelas flors blancas
Faran d’ametlĂłs
Per remplir las pochas
De ieu e de vos.

Si la mĂ©lodie vous intĂ©resse, c’estici.

Poster un commentaire