cat-right

Lonja, lonza et sirloin

Lonja, lonza « longe » au sens de » filet de porc, de veau ou de mouton ». Un voyage aux USA m’a permis de goĂ»ter leur dĂ©licieux sirloin et tenderloin. Comme ces mots ont une orthographe française, j’ai recherchĂ© leurs Ă©tymologies. L’origine est le français longe, ou plutĂ´t l’ancien français loigne « moitiĂ© (en long) de l’Ă©chine de veau, depuis le bas des Ă©paules jusqu’Ă  la queue », d’une forme *lumbea fĂ©minin du *lumbeus « qui fait partie des lombes », dĂ©rivĂ© de lumbus « rĂ©gion lombaire; reins » (> occitan lomb, provençal loumb « reins », bĂ©arnais loum « longe »). *Lumbeus est devenu fĂ©minin par confusion avec la forme longue, ce qui a eu comme rĂ©sultat que le -j- est souvent remplacĂ© par -g-. Les gourmets du XIVe siècle ont crĂ©Ă© le mot surlonge « partie de l’Ă©chine du boeuf situĂ©e entre le paleron et le talon du collier ».

La lĂ©gende voudrait que le roi Henri VIII Ă©tait tellement friand du surlonge qu’il l’a annobli et l’a appelĂ© Sir Loin.
Les Américains font une distinction encore plus fine : le tenderloin, le morceau le plus juteux entre le sirloin et le top sirloin.
En argot amĂ©ricain, le slang, tenderloin a pris le sens de « quartier de New York oĂą se trouvent les grands théâtres, restaurants, etc. qui est/Ă©tait le « quartier plus juteux » (corruption; chantage). Pour plus de renseignements voir le Big Apple.

 

USA: F:

La dĂ©coupe des bouchers amĂ©ricains (Ă  gauche) n’est pas tout Ă  fait la mĂŞme que celle des bouchers français, mais je peux vous dire qu’un tenderloin (tener + lumbea) de 20 oz. fond dans la bouche et il vaut le voyage avec un dollar Ă  0.75 €.

Le mot est aussi passĂ© en allemand : Lungenbraten. Je ne sais si les Allemands le confondent avec Lungen « poumons ». ?

Poster un commentaire