cat-right

Lausa

Lausa « pierre plate servant à couvrir les maisons, ardoise » est à la base d’une famille de mots qui vivent en piémontais, en franco-provençal, en occitan et dans les langues ibéro-romanes jusqu’en portugais : catalan llosa, espagnol losa, portugais lousa et basque lauza. Il est certain que l’étymon *lausa est gaulois, mais il y a des indications qui font supposer que les Gaulois l’ont hérité de leurs prédécesseurs.

Dans le Gard, les plus belles lausières sont à St.André de Valborgne. Suivez le lien pour plus de renseignements. Jean Pierre Boyer, artisan schisteur, en fait de très beaux objets, dont des croix huguenotes. A droite une lause de 25 x 20 cm environ, que j’ai ramassée moi-même.



2 toits en lauses. Si vous voyez un toit comme ceux-ci demandez au propriétaire de vous montrerr les poutres. Impressionnantes!

Français losange, emprunté par l’anglais losenge, l’esp. losanje, catalan llosange, it. lozanga, est dérivé de lausa. Pour les toponymes voir Pégorier et l’IGN qui donne 97 noms de lieu Lauze. Lausanne en Suisse est la plus connue.

Poster un commentaire