cat-right

Laire, lairon

Laire, lairon « voleur, larron » vient du latin latro, latronem « voleur, larron ». Rien de spĂ©cial, vous direz. Mais la forme laire rattache l’occitan au dialectes du Nord de l’Italie. Nous le retrouvons en catalan lladre, et dans le Val d’Aran. L’accusatif est Ă  l’origine du français larron, de l’espagnol ladrĂłn et du portugais ladrĂŁo. Normalement c’est la forme de l’accusatif latin, ici latronem, qui est conservĂ©e dans les langue romanes, laire par contre vient du nominatif. Il a existĂ© aussi en ancien français lere.

Quelques dĂ©rivĂ©s : leirou « rejeton au pied d’un cep de vigne » (DrĂŽme) laroun « provin »(Vaucluse) et layrous det pa « dents de lait » (= larrons du pain) dans le Val d’Arrens.

L’abbĂ© de Sauvages (S1) mentionne le dicton : Lou praire fai lou laire « l’occasion fait le voleur ».

Poster un commentaire