cat-right

Lagasto, langasta

Langaste « tique qui s’accroche sur la peau de nombreux animaux » (Camargue), langasta « tique; sauterelle; brocard » (Alibert). Dans un glossaire anglosaxon du VIIIe siècle se trouve ladasca: piae. Piae est une sorte de tique. Le type ladasca se trouve dans différentes formes dans toute la Galloromania.

En occitan domine un type *lacasta. La métathèse (c-à-d. échange de  leurs places  du -c- et du -d-) et le remplacement de -d- par -t- serait dû à l’influence d’un autre mot qui désigne des insectes: locusta. Nous trouvons le même type en catalan llagasta et en basque lakasta.

L’origine du gallo-latin ladasca est probablement un gaulois *laus daska « puce qui mord ». La forme avec insertion d’une nasale se trouve en provençal et en languedocien jusqu’en Aveyron. La forme lagasto se rencontre partout en Occitanie

La vie d'une tique

Poster un commentaire