cat-right

Bau,baou

Bau(s) « rocher escarp√© dont le sommet est plat; pr√©cipice ». Le P√©gorier donne exactement cette d√©finition avec la remarque graphie pr√©f√©rable Baou et il r√©p√®te la m√™me d√©finition sous bau, baus, bauso, balso. Etymologie: latin balteus, -i, m. qui a les sens suivants:

  • 1.¬† baudrier, ceinturon, ceinture.
  • 2. sangle (de cheval), martingale.
  • 3. bande de la sph√®re, zodiaque.
  • 4. bande d’√©corce (des osiers).
  • 5. gradin circulaire (dans un th√©√Ętre, il marquait une ligne de d√©marcation entre les diff√©rentes classes des spectateurs. Gaffiot).

C’est cette derni√®re signification, attest√©e au Ier si√®cle, qui est √† l’origine des mots occitans, principalement en proven√ßal et en est-languedocien. Ce transfert « gradin circulaire » > « bande de rochers » s’est produit en Italie, Occitanie et en Catalogne.

Un transfert analogue s’est produit pour cingula « ceinture » > cengle « enceinte d’une ville » en Normandie, Flandres ( > n√©erlandais singel, Valais suisse sangla « cha√ģne de rochers »; cingulum > Barcelonette s√©ngle s.m. « petites bandes recouvertes de gazon, entre des escarpements », Nice cengle « corniche d’une falaise » etc.

Un visiteur me fournit des exemples de bau dans la toponymie : pr√®s de Marseille, le Baou de Vespre dans Sainte Victoire ou le Baou de Bartagne √† la Sainte Baume. Il est √† noter que les g√©ographes fran√ßais ont copieusement massacr√© nos « noms g√©ographiques », mais ont conserv√© le mot baou. Ainsi pr√®s de Toulon on trouve bien un baou de l’ Heure o√Ļ ce dernier mot provient d’une confusion avec le vent du nord ( l’Aure)

Baux de Provence

A partir du sens « bande, ceinture » s’est d√©velopp√© le sens de obals « b√Ľcher de fagots entass√©s en carr√© » (Aveyron), b√°a « tas de foin sur le pr√© »(Vaucluse), « gerbier, meule, tas de foin » ailleurs. Panoccitan donne dans la m√™me cat√©gorie s√©mantique abau√ß « bucher de fagots » et abau√ßar « faire un abau√ß« .

Bausan « balzane, tachet√©, avec une bande de couleur blanche » en parlant des chevaux, baucent en ancien fran√ßais, serait d√©riv√© de balteus + anus. Dans le site le Saboteur¬† vous trouverez plusieurs types de balzanes.

   

Balteus (ar√®nes N√ģmes)¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†¬† ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† obaous (Aveyron)

  bausan 

                                                      

ien un baou de l’ Heure o√Ļ ce dernier mot provient d’une confusion avec le vent du nord ( l’Aure).Evolution s√©mantique: A partir du sens « bande, ceinture » s’est d√©velopp√© le sens de obals « b√Ľcher de fagots entass√©s en carr√© » (Aveyron), b√°a « tas de foin sur le pr√© »(Vaucluse), « gerbier, meule, tas de foin » ailleurs. Panoccitan donne dans la m√™me cat√©gorie s√©mantique abau√ß « bucher de fagots » et abau√ßar « faire un abau√ß« . Baltei dans les ar√®nes N√ģmes.¬† ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† ¬† ¬† ¬† ¬†¬† ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† obaous (Aveyron) ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†bausanBausan « balzane, tachet√©, avec une bande de couleur blanche » en parlant des chevaux, baucent en ancien fran√ßais, serait d√©riv√© de balteus + anus.

Comments are closed.